GÉNÉRALITÉS SUR LE CHAT


Informations basiques :


Age d’ouverture des yeux :

7 jours

Température rectale :

38 – 38,5 °C

Pouls :

- Chat adulte : 110 – 140 par minute

- Chaton : 180 – 200 par minute.

Chaleurs :

Environ deux à quatre fois par an, durant entre dix et douze jours en moyenne.

Durée de gestation :

58 à 71 jours

Âge moyen de la puberté :

- Mâle : 7 - 12 mois

- Femelle : 6 - 8 mois.

 


Comportement :

Contrairement au chien, le chat est un animal indépendant. De nature très propre, il se lave seul et ne supporte pas un environnement sale. Surtout, le chat est territorial, c’est-à-dire qu’il est avant tout attaché à son lieu de vie, aux objets qui l’entourent, d’où le fait qu’il supporte assez difficilement les déplacements.

On a longtemps pensé que le chat était un animal essentiellement solitaire, mais force est d’admettre que sa domestication a prouvé qu’il pouvait avoir un comportement flexible. Des études d’ethologie ont prouvé que des chats vivant en communauté formaient alors des groupes sociaux à part entière, avec une hiérarchie.

On dit souvent que si un maître choisit son chien, c’est le chat qui choisi son maître. C’est souvent très vrai, le comportement du chat varie en fonction des individus, c’est ce qui fait son charme : sa liberté et son indépendance !

Socialisation:

Ce qu’on appelle la période de « socialisation » est le moment dans le début de l’existence d’un chaton qui va façonner son comportement, sa personnalité et sa capacité d’attachement. Chez le chat, cette disposition de socialisation va se développer au contact de sa mère, et va dépendre et de la qualité d’attachement entre chaton et mère, et du niveau de socialisation de celle-ci.

Notons que le développement est beaucoup moins rapide chez le chat que chez le chien. On estime que c’est dans la sixième semaine que va se jouer en grande partie l’équilibre du chaton. Le chaton doit donc être souvent manipulé par les humains pour pouvoir apprendre à s’attacher à eux, mais aussi être habitué à des stimulis extérieurs, comme les bruits du quotidien (voix, rires, aspirateur, machine à laver, etc). Ce sera pour lui une période d’absorption de ce qui l’entoure, un moment où il sera particulièrement malléable.

On note évidemment certaines différences entre les chatons, car tout n’est pas du domaine de l’acquis. Aussi, des chatons de la même portée, dont on s’est occupé de la même façon, pourront avoir des écarts de degré de socialisation. Néanmoins, on reconnaît facilement un chat bien socialisé à un geste simple : en le prenant délicatement par la peau du cou, le soulevant ainsi de terre. Un chaton bien socialisé va se recroqueviller en remontant sa queue sur le ventre, et son regard deviendra vitreux.


Alimentation :

L’alimentation d’un chaton se divise en deux périodes : celle de l’allaitement, où le chaton sera nourri par sa mère, jusqu’à environ un mois, puis la période suivant le sevrage, où il aura appris à se nourrir d’aliments solides.

Le chat est un carnivore, mais cela ne circoncit pas son régime alimentaire à de la viande : il doit avoir une alimentation équilibrée. Notons que le chat est particulièrement sensible aux odeurs, aussi peut-il se montrer parfois difficile devant sa gamelle.

Pour nourrir votre chat, vous trouverez deux catégories de produits : les « standards » et les « premiums ». Si les aliments « standards » vendus en grande surface le sont à moindre prix, cela se ressent au niveau de la qualité des produits utilisés, et cela peut sur le long terme causer un déséquilibre alimentaire. Les croquettes ou boîtes dites « premiums » sont évidemment plus chères, et vendues chez le vétérinaire ou en magasin spécialisé, mais sont d’une qualité nettement supérieure, plus en adéquation avec les besoins du chat.


Couleurs :

Un excellent site qui explique les différentes couleurs !